Visite au Québec du président de la République française, François Hollande

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Candidat victorieux du Parti socialiste à l’élection présidentielle de mai 2012, Hollande connaît un mandat difficile, marqué par une chute de popularité importante dans les sondages. Le président reçoit néanmoins un accueil chaleureux au Canada, le premier ministre Stephen Harper l’accompagnant lors de son arrivée en Alberta, puis de son passage à la Chambre des communes, à Ottawa, où il s’adresse aux parlementaires. Cette décision d’entreprendre sa visite en Alberta fait l’objet de nombreux commentaires au Québec où l’on entretient des liens particuliers avec la France. L’importance de la lutte contre le terrorisme de l’État islamique et contre les changements climatiques est au coeur des propos de François Hollande qui veut faire un succès de la conférence internationale sur le climat qui aura lieu à Paris en 2015. Cet enjeu touche particulièrement le Canada, considéré comme un pays pollueur, notamment à cause de sa production de pétrole provenant des sables bitumineux. Le président se rend ensuite au Québec. Il prononce un discours devant les députés de l’Assemblée nationale et est décoré de l’Ordre national du Québec par le premier ministre Philippe Couillard. Dans ses propos, Hollande aborde la question environnementale, mais s’attarde aussi à d’autres sujets comme le rayonnement du français grâce au numérique où l’entente permettant aux étudiants universitaires français de bénéficier de frais de scolarité avantageux au Québec. L’importance des liens économiques est également soulignée, plusieurs personnalités du monde des affaires faisant partie de la délégation française. Le premier président à faire une visite d’État au Québec depuis François Mitterrand, en 1987, termine son passage au Québec par un arrêt à Montréal. 

Candidat victorieux du Parti socialiste à l’élection présidentielle de mai 2012, Hollande connaît un mandat difficile, marqué par une chute de popularité importante dans les sondages. Le président reçoit néanmoins un accueil chaleureux au Canada, le premier ministre Stephen Harper l’accompagnant lors de son arrivée en Alberta, puis de son passage à la Chambre des communes, à Ottawa, où il s’adresse aux parlementaires. Cette décision d’entreprendre sa visite en Alberta fait l’objet de nombreux commentaires au Québec où l’on entretient des liens particuliers avec la France. L’importance de la lutte contre le terrorisme de l’État islamique et contre les changements climatiques est au coeur des propos de François Hollande qui veut faire un succès de la conférence internationale sur le climat qui aura lieu à Paris en 2015. Cet enjeu touche particulièrement le Canada, considéré comme un pays pollueur, notamment à cause de sa production de pétrole provenant des sables bitumineux. Le président se rend ensuite au Québec. Il prononce un discours devant les députés de l’Assemblée nationale et est décoré de l’Ordre national du Québec par le premier ministre Philippe Couillard. Dans ses propos, Hollande aborde la question environnementale, mais s’attarde aussi à d’autres sujets comme le rayonnement du français grâce au numérique où l’entente permettant aux étudiants universitaires français de bénéficier de frais de scolarité avantageux au Québec. L’importance des liens économiques est également soulignée, plusieurs personnalités du monde des affaires faisant partie de la délégation française. Le premier président à faire une visite d’État au Québec depuis François Mitterrand, en 1987, termine son passage au Québec par un arrêt à Montréal. 

Source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2014/11/04/001-francois-hollande-assemblee-nationale-quebec-montreal.shtml  ;
http://www.lapresse.ca/actualites/environnement/201411/02/01-4815043-climat-la-france-et-le-canada-prets-a-agir-ensemble-selon-hollande.php#Scene_1  ;
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/11/01/francois-hollande-en-visite-officielle-au-canada_4516515_3222.html

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...