Voici « le mois le plus beau » !

, par Jean Provencher

Le début de mai, on l’a eu très prosaïque pendant bien longtemps. C’est le gouverneur Frontenac, au 17e siècle, qui a fixé la date des déménagements annuels au 1er mai. Et, pendant près de 300 ans, jusqu’en 1972, nous n’avons cessé de déménager le 1er mai ! Les populations n’avaient pas l’âme à la poésie […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/05/0...