Voici une Tourterelle triste bien fatiguée

, par Jean Provencher

Quelque chose ne va pas. Habituellement, les tourterelles, m’apercevant, fuient tout de suite loin de moi, vont se percher dans les grands arbres. Celle-ci demeure immobile, à quelques mètres. Quand les oiseaux se mettent en boule, les yeux fermés, par temps ordinaire, c’est qu’il n’y a plus de résistance. Je ne l’importune pas. Peut-être est-elle […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/04/1...