Voir la mort de très près

, par Jean Provencher

Deux hommes partent à la chasse au loup-marin (nom vernaculaire donné au phoque) dans l’estuaire du fleuve Saint-Laurent. Expédition bien hasardeuse s’il en est à la mi-janvier. Le Canadien du 14 janvier 1880 raconte. Samedi matin, deux habitants du nom de Joseph Simard et François Boulianne, tous deux pères de famille, sont partis du Pont […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/01/2...