Vues de Québec, années 1840

, par cferland

Pour le plaisir, et à l’occasion d’une capsule d’histoire à Radio-Canada, voici quelques images de ma belle ville de Québec et de ses habitants au début des années 1840, telle que l’écrivain britannique Charles Dickens a pu la voir lors de sa visite.

Impressionné par les hauteurs de la ville et de son escarpement, Dickens l’a même baptisée le Gibraltar d’Amérique !

Cliquer pour visualiser le diaporama.

Source des images : Bibliothèque et Archives Canada, Bibliothèque et archives nationales du Québec, Musée royal de l’Ontario, Wikimedia Commons. Domaine public.

Bises.

Catherine

Historienne, auteure et conférencière, Catherine Ferland est spécialiste d’histoire de l’alcool et de la gastronomie et, plus largement, d’histoire culturelle du Québec. Elle participe régulièrement à des émissions de radio et de télé, en plus de faire des conférences aux quatre coins du Québec. Elle a écrit ou coécrit une trentaine d’ouvrages et articles, dont Bacchus en Canada. Boissons, buveurs et ivresses en Nouvelle-France et La Corriveau, de l’histoire à la légende. Elle signe des critiques culinaires au journal Le Devoir et fait régulièrement des chroniques d’histoire à Radio-Canada. Elle vit à Québec avec sa famille.

 


Classé dans :histoire, radio, ville de Québec Tagged : années 1840, Charles DIckens, gravures, iconographie, Québec

Voir en ligne : https://catherineferlandhistorienne...